Mission ATV-4

MISSION ATV-4
Albert Einstein dans l’espace

Le samedi 15 juin 2013, notre association a participé à la retransmission de l’arrimage d’un vaisseau-cargo européen, sur la station spatiale internationale.

 

Stand WRD A2RSC’est à la suite d’une demande de M. Jérôme Cérotti, le directeur du palais de l’Univers et des Sciences, que nous avons effectué cet appui logistique. Ce soutien consistait à installer une parabole et un récepteur satellite, accorder sur une fréquence précise, afin de relayer, sur les écrans de la coupole panoramique du P.L.U.S., cet assemblage. 115 personnes ont assisté, en direct, à cette projection et à la conférence technique.

Le 5 juin 2013, le quatrième et avant dernier vaisseau européen de ravitaillement, de la station spatiale internationale, a rejoint l’espace. Ce cargo, de plus de 20 tonnes, a été mis en orbite, depuis la Guyane, par une fusée Ariane 5. Baptiser Albert Einstein, en hommage au père des théories sur la relativité générale, découverte en 1915, ce véhicule de transferts automatiques, ATV-4 (de l’anglais «Automated Transfer Vehicle »), est un programme de l’Agence spatiale européenne (ESA), et d’autres partenaires.

Le contrôle est dirigé par les équipes du Centre National d’Études Spatiales (CNES), sous la supervision de l'ESA, et des centres de contrôles d’Houston et de Moscou. La principale mission de l’ATV-4 est de ravitailler la Station Spatiale Internationale et les astronautes en nourritures, vêtements, matériels et combustibles. Il contribue également au maintien de l’efficacité opérationnelle de la station spatiale.

Stand1 WRD A2RS

Après quelques jours en orbite, le transporteur spatial arrive en vue de la Station. L’approche initiale lance le début du compte à rebours. La procédure d’arrimage, qui est automatique, s’effectue en douceur à une vitesse de quelques centimètres par seconde. Alors que les deux vaisseaux sont approximativement à 400 km d’altitude, et qu’ils filent à une vitesse orbitale de 27 620 km par heure. La vitesse maxi de l’ISS est de 28 000 km/h. Le dernier vaisseau cargo, l’ATV-5, de l’ESA, qui sera lancé en 2014, a reçu le non de l’astronome et cosmologiste belge : Georges Lemaitre. Il a découvert, entre autre, les séries de solutions à l’équation sur la relativité d’Einstein : cette méthode a reçu, plus tard, le non de théorie du « Big Bang ».

Sachez que, en plus de celui de CAPPELLE-LA-GRANDE, de nombreux pôles scientifiques ont relayés, avec leur propre moyen et en direct, la diffusion de cette jonction : Toulouse, Saint-Omer, Rennes, Paris, Vitry sur Seine, Fleurance, Les Angle (Aude), Épinal, Rouhling (Moselle) et Nançay.

Stand2 WRD A2RS

 

Nous tenons à remercier M. Jérôme Cérotti, le directeur et organisateur de cette conférence, mais aussi nos adhérents Daniel (F0FRJ), jean (F1ESA), Claude (F6GSD), Fabrice (F4BMK), pour leur contribution à cette animation, ainsi que les collaborateur du P.L.U.S pour leurs aimables accueils.

 

Si vous souhaitez en savoir davantage sur nos activités, vous pouvez nous contacter au 03.28.25.10.99, ou venir nous rendre visite, le mercredi et le samedi après-midi, au siège de l’association situé dans l’ancienne école Delvallez (citée des cheminots).

Vous pouvez également consulter les liens suivants :

Journal communal n°499-page n°5 de la ville de CAPPELLE-LA-GRANDE.
Revue Radio-REF n°868 de septembre 2013 - page n°14, du réseau des émetteurs français.
CQ59 n°379 de septembre 2013 - page 14, du bulletin de l'ARAN59 "association départementale des radioamateurs du Nord".